Le maréchal d'artillerie Vassili Ivanovitch Kazakov (1898-1968)

2u73vjq.jpgV.I.Kazakov alors général-colonel d’artillerie en tenue de parade modèle 1945 (source: wikipedia)


2ia7qxe.jpg

Patte d’épaule de maréchal d’artillerie modèle 1962 pour capote attribuée à V.I.Kazakov (source: collection privée)


          Vassili Ivanovitch Kazakov naquit en 1898 dans la région de Nijni Novgorod dans l’Empire de Russie. De condition modeste, il entra dans l’Armée impériale comme simple soldat en mai 1915 à 17 ans et mourut 70 ans plus tard à Moscou, en 1969, avec la distinction de maréchal d’artillerie.


De la Première Guerre mondiale au coup de tonnerre de l’opération Barbarossa (1898-1941)

          En mai 1915, le jeune Kazakov est enrôlé dans l’Armée russe pour combattre les forces de la Triple Alliance. Blessé en 1917, il fut transféré dans une unité stationnée à Petrograd (ancienne Saint-Pétersbourg, future Leningrad) où il prit part à la révolution de février. Cependant, le gouvernement parlementaire issu de cette révolution fut rapidement balayé en octobre lors de la révolution bolchévique et la guerre civile s’installa. Kazakov fut volontaire pour rejoindre l’Armée Rouge. C’est dans les rangs de l’Armée Rouge, au cours de la guerre civile puis de la campagne contre la Pologne qu’il fut affecté à l’artillerie et obtint ses premiers commandements.

2gtw2kg.jpgKazakov, à gauche, alors commandant d’un régiment d’artillerie au sein de la première division prolétarienne de Moscou en 1936 (source: http//memorial.ppolk.ru/)

          Diplômé de l’école d’artillerie de Moscou en 1925, il gravit les échelons de la hiérarchie en obtenant le commandement d’un régiment d’artillerie, puis d’une division. C’est au cours de l’été 1940, presque un an avant l’offensive surprise des Allemandes sur l’URSS que Vassili Ivanovitch Kazakov est nommé général-major de l’artillerie.

33v0rbs.jpgPortrait réalisé quelques jours avant l’opération Barbarossa de V.I.Kazakov, alors général-major (source: http://memorial.ppolk.ru)

 

La Grande Guerre nationale (1941-1945)

2wnoe2t.jpg1er septembre 1941, Kazakov, deuxième à gauche, dans un bois près de Yartsevo, lors de la bataille de Smolensk (source: http://memorial.ppolk.ru)

          Après de premiers succès en Europe de l’ouest et dans les Balkans, les armées de l’Axe déferlent sur l’Union soviétique le 22 juin 1941. Les troupes soviétiques sont dans un premier temps bousculées et forcées à la retraite pour échapper à la destruction ou à la captivité. A la tête du 7e corps mécanisé du district de Moscou, Kazakov prends part à la bataille de Smolensk et doit battre en retraite. C’est lors de ces premiers combats qu’il met en place des doctrines pour l’artillerie antichar. Ses idées trouvent l’appui de son supérieur, le général Rokossovski et seront ensuite étendues à l’ensemble de l’Armée soviétique. Il participe à la bataille de Moscou.

s1oppu.jpgKazakov, en février 1943, en tant que général de l’artillerie soviétique à Stalingrad, il vient de prendre part au tournant symbolique de la 2eGM (source: http://memorial.ppolk.ru/).

          En juillet 1942, il obtint le commandement de l’artillerie du front Briansk, puis, en octobre de la même année, il prend part à la bataille de Stalingrad en commandant l’artillerie. Après la reddition des forces allemandes encerclées dans Stalingrad, il devint, en février 1943 le commandement de l’artillerie du front central. Il participa, avec d’autres, à la planification des défenses soviétiques lors de la bataille de Koursk en 1943. Il fut ensuite envoyé sur le front biélorusse où il combattit lors de l’offensive Vistule-Oder. Il fut fait Héros de l’Union soviétique en avril 1945 pour avoir planifié l’utilisation de l’artillerie lors de la bataille pour la ville de Poznan.

2nc1ock.jpgKazakov en mai 1945 dans un poste d’observation lors de la bataille de Berlin (source: http://memorial.ppolk.ru/)

155l16g.jpg Kazakov, sur la droite, une cigarette à la main, lors de la signature de la capitulation allemande à Berlin (source: wikipedia)

          Au cours de la Seconde Guerre mondiale, Kazakov perdit un frère sur le front finlandais et sa sœur lors du siège de Leningrad. Son épouse, major dans une unité sanitaire fut également tuée. Il se remariera avec une officier des transmissions rencontrée à la fin de la guerre.

6jcygp.jpgKazakov en mai 1945 dans la banlieue de Berlin avec celle qui deviendra sa seconde épouse, Svetlana

L’après-guerre (1945-1969)

11bj9fq.jpgKazakov et son fils adoptif Sacha (adopté dans un orphelinat de Moscou à un an juste après la guerre) en mai 1951 avant une parade sur la Place Rouge (source: http://www.marshalkazakov.ru)

          Après la défaite de l’Allemagne en Europe, Kazakov commanda l’artillerie des forces d’occupation soviétique en Allemagne. Il fut nommé en 1950 commandant adjoint de l’artillerie de l’Armée soviétique et en fut même, de 1952 à 1953 le commandant principal. Kazakov fut élevé au grade de maréchal d’artillerie en 1955.

5nurv4.jpgKazakov, alors maréchal d’artillerie, et son épouse en décembre 1956 (http://www.marshalkazakov.ru)

           En 1958 il devint le premier commandant de la PVO, une arme nouvellement créée en URSS regroupant des unités terrestres, aériennes et navales et qui avaient pour but de défendre l’espace aérien soviétique, mission alors très importante dans le contexte d’une possible guerre nucléaire avec les États-Unis. Il quitta ce poste en 1965 pour devenir inspecteur du ministère de la défense. Il mourru quelques années après, en 1968, au terme d’une vie bien remplie.

ngu5ck.jpgKazakov, en 1967, quelques temps avant sa mort, accompagnée de sa fille ainée (http://www.marshalkazakov.ru)

           Quelques années après sa mort, une plaque commémorative au nom du maréchal fut posée devant l’école d’artillerie de Moscou où il étudia.

ofzr0h.jpgParents et proche du maréchal lors de l’inauguration de la plaque, le général-major à droite est le fils ainé de Vassili, Viktor, également dans l’artillerie (source: http://www.marshalkazakov.ru)

          Un musée V.I.Kazanov lui fut consacré à Leningrad, mais celui-ci ferma en 1991 et une partie des pièces furent transférées au musée de l’artillerie de Saint-Pétersbourg.

r7re4z.jpgBuste du maréchal d’artillerie Kazakov dans le musée V.I.Kazakov qui lui été consacré à Léningrad. Aujourd’hui au musée de l’artillerie de Saint-Pétersbourg (source: http://www.marshalkazakov.ru)

          V.I.Kazakov fut enterré au cimetière Novodievitchi de Moscou, sa tombe y est toujours.

2zismtf.jpgTombe du maréchal d’artillerie Kazakov en 1998, lors du 100e anniversaire de sa naissance (source: http:/www.marshalkazakov.ru)

sources:

http://www.redstar.ru/2001/06/21_06/4_01.html

http://marshalu.com/Genar/art.html

http://memorial.ppolk.ru/index.php?option=com_content&task=view&id=36&Itemid=59

http://www.marshalkazakov.ru/index.php?page=articles&id=kazakova_s

http://ru.wikipedia.org/wiki/Казаков,_Василий_Иванович_(маршал_артиллерии)

 

A.G
__________


Vous avez décelez une erreur, une approximation dans ce travail? N’hésitez pas à me contacter pour la corriger!

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×